L’effet cigogne

Cum hoc ergo propter hoc

lat: avec ceci, donc à cause de ceci

Les naissances sont plus nombreuses dans les régions qui comptent le plus de nids de cigognes. Ce sont donc bien elles qui apportent les bébés. (spoiler alert: non)

L’effet cigogne est une erreur de raisonnement, un paralogisme donc. Vous prenez la peine de construire un argument, mais un certain manque de rigueur ou un biais trop important invalide tout votre effort.En l’occurrence, c’est la causalité qui est douteuse. Le rapport de cause à effet est un lien fort, qui mérite d’être démontré et qui ne peut être simplement supposé pour une réflexion rigoureuse.

Ici, vous substituez un lien de cause à effet à la simple concomitance de deux phénomènes. En langage plus clair, quand deux éléments apparaissent liés, vous en déduisez que l’un est le fils de l’autre. Or il y a bien d’autres possibilités: ils peuvent avoir une cause commune que vous avez négligé, ou même être le fruit d’une pure coïncidence (si, si, ça existe).Vous pouvez d’ailleurs vous délecter d’une série de corrélation plus que douteuses ici: http://tylervigen.com/spurious-correlations

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.